Comment choisir son enceinte de monitoring ?

Comment choisir son enceinte de monitoring ?

Dans un studio ou un home studio, les enceintes de monitoring appartiennent à la liste des équipements incontournables. Que vous soyez à la recherche d’une paire d’écoutes pour enregistrer et mixer un gros projet, ou simplement créer des maquettes dans votre home studio, une bonne enceinte de monitoring est essentielle. Mais avant tout, qu’est-ce qu’une enceinte de monitoring ?

Définition

Tout d’abord, les enceintes sont votre système d’écoute.  Si avec votre micro et votre carte de son externe vous envoyez une action à votre ordinateur, et bien le système d’écoute va servir à faire sortir le son qui a été enregistré. A la première écoute d’une paire d’enceintes de monitoring, vous serez surpris par la différence de son avec ce que vous avez l’habitude d’entendre sur des enceintes multimédia ou casque stéréo grand public. Les enceintes de monitoring sont optimisées pour avoir une courbe de fréquence plate, qui peut s’avérer « décevant » à l’écoute. Mais c’est uniquement parce que vos oreilles sont habituées au son déformé que l’on trouve sur les haut-parleurs grand public qui utilisent des systèmes pour amplifier les basses, les rendre plus percutantes, des aigus plus agréables et plus doux, et redonner un peu de relief au son compressé et formaté des MP3. Que peuvent donc être les critères de choix d’une enceinte monitoring ?

Paramètre 1 : la fréquence.

En toute logique, l’une des spécifications techniques à regarder en premier est la plage de fréquences, qui reflète l’intervalle de fréquences sur lequel l’enceinte est sensée être plate. Par définition, les enceintes de monitoring doivent être plates sur l’ensemble du spectre de fréquences audible (de 20 à 20000 Hz). Si une enceinte a une bande passante de 51Hz – 35KHz, ça signifie qui va envoyer le son à partir de 51Kz et plus rien ne sera audible en haut de 35KHz.  L’objectif, bien sûr, est de faciliter le mixage grâce à des enceintes qui ne colorent pas le son et se comportent de la façon la plus neutre possible. Vous serez limités dans le mixage si vos enceintes ne descendent pas plus de 50Hz. Par exemple, avec 35Hz, vous serez plus confortable dans les mixages.

Paramètre 2 : La taille des boomers

La plupart des enceintes de studio sont composées :

  • D’un tweeter, qui restitue les fréquences aiguës et les hauts médiums. Il existe 2 grands genres de tweeters : les modèles à dôme (qui sonnent de manière un peu plus vivante, avec un effet d’ambiance optimisé) et les b ou modèles à ruban (qui sont bien plus analytiques et précis en termes de son).
  • D’un boomer, qui restitue les fréquences graves et les bas médiums. En effet, plus le boomer va avoir un diamètre important, plus la réponse en fréquences de l’enceinte descendra dans les basses. Ce paramètre de taille est donc important à prendre en compte pour faire un choix. Comme taille les plus fréquents, nous avons :
  • 5″ : elle est un peu limite, sauf si vous avez une petite pièce et qu’en conséquence vous n’avez vraiment pas la place d’avoir quelque chose de plus grand ;
  • 5″ à 7″ : c’est la taille standard pour les homes studios, largement suffisante pour effectuer de bons mix ;
  • 8″ : une taille un peu plus grande pour une réponse plus détaillée dans les basses, mais bien sûr impliquant un prix et une taille des enceintes plus élevés.

Paramètre 3 : le type d’enceinte

Il y a globalement trois types d’enceintes de monitoring :

  • Les enceintes de proximités (near-field en anglais)
  • Les enceintes de moyenne distance (mid-field)
  • Les écoutes principales (mains)

En studio d’enregistrement professionnel, on retrouve généralement une combinaison de plusieurs types.

Différence entre une enceinte passive et une enceinte active

Pour que les haut-parleurs des enceintes émettent du son, il faut que le signal qui leur soit parvenu soit amplifié au moyen d’un amplificateur de puissance. C’est la principale différence entre les enceintes actives (les plus vendues sur le marché) qui disposent d’un amplificateur intégré et les enceintes passives qui n’en disposent pas. Ces dernières ont besoin d’amplificateur de puissance externe. Ce qui pourrait justifier l’avantage concurrentiel sur le prix.

Notion des Events

On appelle Events, les ouvertures réalisées dans les haut-parleurs afin de faire passer l’air. Le but de ces éléments est d’optimiser la régulation de la pression à l’intérieur du haut-parleur, tout en émettant davantage de basses autour de la fréquence de résonance (qui est en rapport avec la taille de l’évent). Cependant, les enceintes sans évent qui sont bien calibrées par rapport à la conception du haut-parleur peuvent avoir une réponse dans les graves plus “serrée”.

La disposition des Events sur les haut-parleurs varie. Ils peuvent être en avant, en arrière, sur le côté ou même absent (pour les modèles de monitoring qui ne disposent pas d’évent). La place idéale des Events est relative. Si vous avez pour but de coller vos haut-parleurs à un mur, il est conseillé d’éviter les enceintes à évent en arrière afin de limiter les perturbations non désirées.

Le choix entre des enceintes avec ou sans évent dépend principalement de la forme de votre pièce. La baisse de précision des haut-parleurs avec évent peut être plus perceptible lorsque l’évent est situé sur l’arrière de l’enceinte.

Paramètre 4 : Connectiques et réglages

Tous les haut-parleurs disposent au minimum d’une connectique d’entrée, positionnée à l’arrière et fréquemment de genre XLR. Certains disposent en plus des entrées Jack, RCA et même USB.

On y retrouve également à l’arrière ou en avant, un certain nombre de réglages qui permettent d’ajuster le son à sa convenance, surtout dans les basses ainsi que les aigus. Ce genre de réglage sera à coupler avec un traitement acoustique convenant.

Paramètre 5 : Prix

Pour finir, le tarif est bien sûr un élément pertinent de sélection. Pour profiter d’enceintes de monitoring de qualité, il vous faut prévoir au minimum de 100 000 Fcfa pour une paire. Voici quelques idées de prix avec REKFI Sono (voir tableau ci-dessous).

Enceintes (en paire)PrixCaractéristiques
Swissonic MM-3100 000Réponse en fréquence : 75 – 20 000 Hz ; Boomer de 3.5″ et Tweeter de 0.75″ ; Event en arrière ; Entrées : Jack 6,3 mm symétrique et RCA asymétrique ; Dimensions par boîte : 140 x 200 x 165 mm
Presonus E 3.5120 000Réponse en fréquence : 80 – 20.000 Hz ; Woofer de 3.5″ et Tweeter de 1” Event arrière ; Entrées : TRS-jacks (L/R, symétrique), cinch pair (L/R), cinch pair (L/R) ; Dimensions (WDH) : 21,0 x 14,1 x 16,2 cm.
Behringer Studio 50USB150 000Réponse en fréquence : 55 – 20000 Hz ; Boomer de 5″ et Tweeter de 1″ ; Event arrière ; Entrée : USB, 2x entrées analogiques avec connecteurs XLR et TRS ; Dimensions : 254 x 204 x 178 mm
Mackie CR4-X170 000Réponse en fréquence : 65 – 20 000 Hz ; Boomer de 4″ et Tweeter de 0,75″ ; Event arrière ; Entres Rca et jack 6,35 mm.
Présonus Eris E5220 000Réponse en fréquence : 53 Hz – 22 kHz ; Woofer de 5.25″ et Tweeter de 1” ; Event en avant ; Entrée : XLR symétrique, jack TRS symétrique, RCA asymétrique ; Dimensions : 17,8 x 19,5 x 26,0 cm
M-Audio BX8350 000Réponse en fréquence : 37-22kHz ; Boomer de 8” et tweeters dômes de 1” ; Event en arrière ; Entrées XLR symétriques et 6,35 mm symétriques/asymétriques.
Yamaha HS5350 000Réponse en fréquence : 54 Hz – 30 kHz ; boomer de 5 “ et d’un tweeter à dôme de 1” ; Event en arrière ; Entrée XLR symétrique et jack 6,3 mm TRS symétrique ; Contrôles des aigus ; Dimensions : 170 x 285 x 222 mm
KRK RP 5375 000Réponse en fréquence : 46 Hz – 34.5 kHz ; Boomer 5″ ; Event en avant ; Entres XLR et Jack TRS ; dimensions : 246 x 188 x 284 mm
Yamaha HS8550 000Réponse en fréquences : 38Hz – 30Khz ; Boomer 8″ et tweeter 1″ ; Event en arrière ; Entres XLR et Jack TRS acceptant des signaux symétriques et asymétriques Dimensions : 250 x 390 x 334 mm

Disponible sur le site www.rekfi.com

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Toutes Les Catégories